Retour

18.03.2020 - 15:48

La distribution de repas aux sans-abri s'adapte à la situation

Chaque midi, depuis des années, la Fondation Carrefour-Rue, à Genève, distribue environ 200 repas aux sans-abri. Aujourd'hui, avec la crise liée au coronavirus, elle a dû s'adapter. Elle espère aussi que les autorités viendront en aide à cette population fragile.

"Nous concoctons désormais des repas qui sont facilement consommables et qui peuvent être emportés, comme des sandwiches et des fruits", a expliqué mercredi Yann Aebersold, qui travaille pour Carrefour-Rue. Les gens ne mangent plus attablés, dans une salle, et la nourriture est désormais distribuée au grand air.

Le plus dur à observer est la distance entre les personnes, a confié M.Aebersold. Les volontaires qui donnent les repas sont équipés de masques de protection. Comme d'habitude, ils portent aussi des gants. Mais l'indiscipline règne parfois. Il est difficile de faire comprendre à des gens qui ont faim les directives de sécurité.

M.Aebersold espère que les autorités cantonales et communales interviennent pour protéger les sans-abri, en leur offrant, durant la crise liée au coronavirus, un endroit où ils pourront se poser durant la journée et ainsi éviter de se balader d'un endroit à un autre comme ils en ont l'habitude.

Sans aide, Carrefour-Rue craint d'être débordé. D'autres organismes qui viennent au secours des plus démunis doivent abandonner la partie. Rien qu'en Ville de Genève, entre 1000 et 1500 repas distribués aux plus pauvres quotidiennement. Les sans-abri représentent une population particulièrement vulnérable.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23