Retour

13.03.2020 - 00:04

L'EFPL suspend tous ses cours dès vendredi

En raison de la pandémie de coronavirus, les écoles polytechniques fédérales de Lausanne et Zurich, ainsi que l'Institut des hautes études internationales à Genève suspendent temporairement tous leurs cours. Les enseignements se poursuivront en ligne.

La direction de l’EPFL a décidé jeudi de renforcer les mesures prises pour limiter la propagation du COVID-19. Dès lundi et jusqu’au dimanche 19 avril, soit la fin des vacances de Pâques, tous les cours de l’EPFL seront dispensés en ligne (en direct et/ou enregistrés), peut-on lire sur le site internet de l'institution. Par ailleurs, tous les cours de vendredi sont supprimés. L'EPFL avait déjà suspendu mardi tous les cours regroupant plus de 150 personnes.

L'EPFZ a pris des mesures similaires. Les cours y seront suspendus à partir de lundi et jusqu'à la fin du semestre, a-t-elle fait savoir sur son site internet. Cela comprend tous les séminaires, la formation pratique et les excursions. La protection des membres de l'école est une priorité absolue, souligne la direction. Des enseignements en ligne remplaceront là aussi les cours in situ.

L'EPFZ a également mis en place une hotline pour ses étudiants.

Un premier cas confirmé de coronavirus a été signalé jeudi à l'EPFZ. Il s'agit d'un employé de laboratoire actif sur le campus du Hönggerberg à Zurich. La personne concernée a été prise en charge médicalement. Son pronostic vital n'est pas engagé. Les personnes ayant été en contact étroit avec le malade ont été priées de travailler depuis chez elles.

Trois nouveaux décès

A partir de vendredi matin également, l'Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID) à Genève suspend tous ses enseignements, y compris ceux offerts en ligne. Les cours seront proposés exclusivement en ligne à partir du lundi 23 mars et ce jusqu'à la fin du semestre, écrit la haute école sur son site internet.

Auparavant, l'Université de Lucerne avait déjà annoncé qu'elle passerait temporairement au numérique en raison du coronavirus. À l'Université de Berne, des mesures similaires ont été prises. En outre, la haute école de Berne limite le nombre d'étudiants présents aux cours à la moitié du nombre normalement admis.

L'épidémie de coronavirus a continué de s'étendre jeudi en Suisse en contaminant près de 200 personnes de plus et en faisant trois morts supplémentaires. Le bilan total sur le territoire est désormais de 800 contaminés et sept morts. Différents scénarios circulaient dans la presse en attendant les éventuelles nouvelles mesures que le Conseil fédéral devraient annoncer vendredi. L'un d'eux évoque la possibilité de descendre la barre des manifestations autorisées de 1000 personnes à 300.

Jusqu'à présent, des cas ont été déclarés dans 24 des 26 cantons suisses. Le canton du Tessin (167/3) reste le plus touché, suivi de Vaud (151/5), Zurich (90/1) et Genève (76). Le canton d'Uri a annoncé ses deux premiers cas.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23