Retour

12.03.2020 - 12:58

Jeunes, culture et environnement: la RTS adapte son offre

La RTS se transforme et adapte ses contenus. Elle lance de nouveaux formats pour séduire les jeunes et repense son offre culturelle. A la télévision, une émission avec des youtubeurs parlera d'environnement à une heure de grande écoute.

La RTS, radio et télévision confondues, s'adapte aux bouleversements du paysage médiatique. "Cela implique des innovations et des abandons. Mais nous restons fidèles à notre mission de service public", a expliqué jeudi devant la presse le directeur Pascal Crittin, en dévoilant toute une série de nouveaux projets.

Capter les jeunes

Premier défi: reconnecter les jeunes avec l'information. Les 15 à 35 ans ne viennent plus spontanément vers les médias généralistes. Selon une étude, plus d'un jeune sur deux dit ne pas avoir besoin des médias traditionnels. "Impensable", pour Pascal Crittin.

"Pour les toucher, il faut être au bon endroit, au bon moment, avec le bon contenu", a expliqué Amélie Boguet, productrice journaliste. La RTS va donc proposer de nouveaux contenus et créer des rituels pour essayer de capter, puis de fidéliser cette audience.

Nouveaux formats

Concrètement, cela passe par la création d'une nouvelle rédaction composée d'une demi-douzaine de jeunes journalistes, qui pourrait passer à 12-15 personnes dans les prochains mois, a annoncé Christophe Chaudet, chef du Département Actualité.

Dès le 6 avril, un podcast du matin (07h00) résumera les principales infos du jour. A 17h00, un format plus long approfondira une question d'actualité. A la même heure, un micro-journal "sous forme de story" sera proposé sur Instagram. Et une nouvelle chaîne YouTube de RTS Info proposera des reportages et interview de long format.

"Nos plates-formes propres ne suffisent plus. Nous devons utiliser celles de tiers pour élargir notre contact avec le public", a expliqué M. Crittin. Mais la marque RTS Info sera très présente. En clair, on sera sur YouTube, mais on saura qu'il s'agit de la RTS.

Espace 2 musical

Après les jeunes, la culture est le deuxième chantier en cours. Philippa de Roten, cheffe de Département, a annoncé des "changements en profondeur, tant de l'organisation que du contenu". Première visée: Espace 2. La chaîne a perdu la moitié de son audience en 10 ans et va se muer en chaîne musicale, principalement classique.

Quelques formats parlers subsisteront néanmoins sur Espace 2: une émission prendra le pouls des scènes suisses tous les soirs, et à la mi-journée des figures culturelles se raconteront au micro.

Newsletter et quiz

D'une manière générale, RTS Culture veut renforcer son rôle de passeur entre les artistes et le public. De nouveaux contenus ont fait ou vont faire leur apparition, comme la newsletter littéraire Qwertz, des vidéos immersives, des quiz.

Et bien sûr de nouveaux rendez-vous à l'antenne: sur La Première, Manuella Maury animera le dimanche une émission littéraire et Yvan Ischer y parlera jazz le vendredi. Une "mue profonde" est d'ores et déjà annoncée à la télévision dès janvier 2021.

Environnement

Enfin, la RTS poursuit son exploration de la thématique de l'environnement, avec de nouveaux formats. Dès le 8 avril, elle lance "On a marché sur la terre", une série web et tv de quatre épisodes, sorte de course autour du monde sur le mode écolo.

"Nous lançons un défi à trois youtubeurs romands. Faire un reportage en Europe sur un projet environnemental innovant, et le faire en étant le plus éco-responsable possible", a expliqué Martina Chyba, cheffe de l'Unité magazines et société. Ces youtubeurs ont filmé "à leur manière" et le résultat sera diffusé sur une chaîne de télévision de service public - RTS1 - à une heure de grande écoute, ce qui est "assez nouveau", selon la RTS.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23