Retour

20.05.2020 - 14:22

HNA ne veut pas injecter de nouveaux fonds dans Swissport

Le groupe chinois HNA, propriétaire de Swissport, n'a pas injecté d'argent frais dans le prestataire de services aéroportuaires lourdement affecté par le coronavirus.

Le directeur général de Swissport ne pense pas qu'il le fera, a fait savoir Eric Born dans une interview au Tages-Anzeiger mercredi.

"Nous avons naturellement demandé. Nous ne fermons aucune piste pour avoir de l'argent frais", a expliqué le patron. Il a ajouté "être en bonne discussion avec les prêteurs et les investisseurs pour obtenir des liquidités supplémentaires jusqu'à l'été".

Swissport comptait fin mars 300 millions de francs de liquidités pour un chiffre d'affaires de plus de 3 milliards.

Pas en faillite

"Swissport ne fera pas faillite", a souligné M. Born. Il dit comprendre que la Confédération ne mette pas la main à la poche, car elle a besoin de garanties en échange de son aide.

"C'est difficile dans une entreprise avec notre structure de capital, car de nombreux actifs servent déjà de garanties pour les dettes existantes". De plus, les activités en Suisse ne sont pas juridiquement séparées des activités à l'étranger, "de sorte qu'une sortie d'argent ne peut être totalement exclue".

Swissport a vu son chiffre d'affaires s'effondrer de 80% en avril. Le fret a chuté de 30% et l'activité passagers de 90%.

En tout, 45'000 des 65'000 employés sont au chômage partiel. "Environ 10'000 postes ont été perdus, mais très peu des 5000 emplois en Suisse ont été touchés jusqu'à présent", a expliqué Eric Born.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23