Retour

02.04.2020 - 07:33

Georg Fischer introduit le chômage partiel en raison du coronavirus

Georg Fischer introduit le chômage partiel sur ses sites suisses en raison du coronavirus. Il adapte aussi ses capacités de production en Europe. La direction du groupe industriel schaffhousois va réduire temporairement sa rémunération mensuelle entre 10 et 20%.

En Suisse, Georg Fischer (GF) "a introduit progressivement le chômage partiel dans la plupart de ses sites, y compris au siège de Schaffhouse" afin de réduire les coûts en cette période de pandémie, fait savoir l'entreprise jeudi. Les usines situées au Tessin sont à l'arrêt.

GF a aussi introduit du chômage partiel sur une grande partie de ses sites en Europe. Aux Etats-Unis, certains des sites étant importants pour les services de base, "par exemple dans le secteur médical ou des services publics, ils sont actuellement protégés des décisions de fermetures prises par les Etats".

Divers projets d'investissements sont mis en suspens et des lignes de crédit non utilisées le sont pour "maintenir une trésorerie solide", selon le communiqué.

L'industriel proposera le 15 avril lors de l'assemblée générale un dividende de 25 francs par action. "En raison de l'évolution très imprévisible de la pandémie, Georg Fischer ne donne pas encore d'indications financières pour les résultats semestriels ou de l'année en cours". Une prochaine publication est attendue le 21 juillet.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23