Retour

11.06.2020 - 18:32

Genève: le Jet d'eau enclenché après 83 jours à l'arrêt

Le Jet d'eau est de nouveau visible dans la rade de Genève. Il avait été arrêté le 20 mars dernier à cause de la pandémie de Covid-19. Cette mesure visait à symboliser le confinement et à protéger la santé des employés des SIG.

A 16h10 jeudi, l'eau a été propulsée à 200 km/heure à 140 mètres de hauteur sous les applaudissements d'une centaine de spectateurs réunis sur le quai. Et alors que le grand panache blanc retombait dans l'eau, un bateau à vapeur Belle Epoque de la Compagnie générale de navigation sur le Léman quittait son embarcadère. La rade de Genève a ainsi retrouvé son ambiance habituelle.

L'enclenchement a eu lieu alors que la Suisse a entamé sa troisième étape de déconfinement. Il a fait l'objet d'une brève cérémonie lors de laquelle le président du Conseil d'Etat genevois Antonio Hodgers, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus et la directrice générale de l'Office des Nations unies (ONU) à Genève Tatiana Valovaya ont souligné l'importance du multilatéralisme et de la coopération pour faire face aux crises.

Essai en catimini

Pendant les 83 jours d'arrêt du Jet d'eau, les Services industriels de Genève (SIG), qui possèdent et exploitent le monument, ont reçu des appels quotidiens de la population pour savoir quand il allait être à nouveau visible, a relevé Christian Brunier, directeur général des SIG. "Il fallait le confiner, comme la plupart de la population genevoise et mondiale", a-t-il déclaré.

Au-delà de sa dimension symbolique, la mesure visait à protéger la santé des cinq retraités et des collaborateurs des SIG qui s'en occupent. Jeudi soir, le Jet d'eau sera paré de bleu, la couleur de l'OMS et de l'ONU mais aussi celle de l'espoir et de l'eau potable, a annoncé M. Brunier, avant de rappeler que l'eau polluée tue deux millions de personnes chaque année dans le monde.

Gérard Luyet, directeur du pôle Eaux potables des SIG et responsable du Jet d'eau, a indiqué à Keystone-ATS avoir mené un essai en catimini lundi soir à 22h00. Le test a duré trois minutes. Selon M. Luyet, personne ne s'en est rendu compte car les projecteurs n'étaient pas allumés.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23