Retour

04.06.2020 - 04:07

Extrémistes inculpés pour "incitation à la violence" à Las Vegas

Trois militants d'extrême droite ont été inculpés pour incitation à la violence mercredi à Las Vegas, ont annoncé les autorités. Ils voulaient tirer profit de manifestations pacifiques déclenchées par la mort de George Floyd à Minneapolis pour semer le désordre.

Selon les services du procureur fédéral du Nevada, les trois hommes appartenaient au mouvement "Boogaloo", "un terme employé par les extrémistes qui promeuvent la guerre civile et la chute de la société". Ils étaient notamment en possession d'un cocktail Molotov au moment de leur arrestation.

"Des acteurs violents ont détourné des manifestations pacifiques dans tout le pays, y compris le Nevada, exploitant la colère réelle et légitime suscitée par la mort de M. Floyd au service de leurs visées extrémistes", a dénoncé dans un communiqué le procureur.

Chemises hawaïennes

Les trois résidents de Las Vegas, âgés de 23, 35 et 40 ans, ont été interpellés le 30 mai par une unité antiterroriste chapeautée par le FBI, la police fédérale américaine.

Selon les médias américains, des militants d'extrême droite, parfois lourdement armés, se sont infiltrés dans de nombreuses manifestations organisées depuis une semaine pour protester contre la mort de George Floyd et plus largement les violences policières et les discriminations raciales. Beaucoup de ces militants se réclament du mouvement "Boogaloo" et ont adopté entre autres des chemises hawaïennes comme signe de reconnaissance.

Les spécialistes de ces groupes, cités notamment par le Washington Post, s'interrogent sur le rôle qu'auraient pu jouer certains de ces militants dans le déclenchement des violences qui ont embrasé des dizaines de villes américaines ces jours derniers.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23