Retour

14.05.2020 - 17:22

Espagne: hommage des médecins à leurs confrères morts du Covid-19

Minute de silence, crêpes noires sur blouses blanches: les médecins ont rendu hommage jeudi à travers l'Espagne à leurs 48 confrères emportés par le coronavirus, qui a déjà infecté plus de 50'000 soignants dans le pays.

"On ne peut quasiment pas parler" à cause de l'émotion, "en lisant la liste des médecins décédés, j'ai du m'arrêter parce que j'en connaissais beaucoup", a confié Ana Giménez, médecin urgentiste et membre du syndicat Amyts, devant les portes de l'hôpital La Paz à Madrid.

Avec elle, une trentaine de médecins ont bravé la pluie à l'appel de l'Ordre des médecins pour observer une minute de silence à midi, arborant un crêpe noire en signe de deuil et portant une banderole avec les noms de leurs confrères morts du coronavirus.

En Espagne, le nombre de personnels soignants atteints du Covid-19 a franchi jeudi la barre des 50'000, à 50'088, ce qui représente près d'un quart (24%) des quelque 230'000 cas recensés au total dans le pays.

Contacts avec les patients

Parmi eux, "au moins 48 médecins sont morts du coronavirus ces dernières semaines, la majorité après avoir été en contact avec des patients infectés", a indiqué l'Ordre des médecins dans un communiqué publié lundi.

Les professionnels de santé, qui ont vivement critiqué les autorités pour le manque de matériel de protection en particulier au début de l'épidémie, estiment que l'Espagne possède un des taux de soignants contaminés parmi les plus élevés d'Europe.

"Nous continuons à avoir des problèmes avec le matériel de protection, et c'est probablement pour cela qu'en Espagne les chiffres sont pires que dans d'autres pays de l'UE", a expliqué Gabriel del Pozo, médecin généraliste et secrétaire général de la Confédération des syndicats de médecins.

Hôpitaux submergés

Pour Ana Giménez, la transmission du virus par les patients aux soignants s'est accélérée durant "les premières phases de l'épidémie, quand nous ne savions pas que le virus était déjà là".

Et l'exposition des médecins s'est d'autant plus généralisée que "quand le tsunami de malades est arrivé dans les hôpitaux", en mars et début avril, "pratiquement tous les médecins de toutes les catégories ont dû faire front ensemble pour lutter contre le virus", a-t-elle souligné.

La pandémie de coronavirus a déjà fait 27'321 morts en Espagne, dont 217 victimes en 24 heures, d'après le bilan du ministère de la santé publié jeudi, faisant du pays l'un des plus endeuillés au monde par la maladie.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23