Retour

20.05.2020 - 11:28

Entrées et séjours illégaux en Suisse en forte baisse à cause du coronavirus

Les restrictions et les contrôles aux frontières en raison du coronavirus ont fait plonger les entrées et les séjours illégaux en Suisse. Depuis leur introduction, les séjours illégaux ont diminué de 55% à 80% par rapport à l'année précédente.

Les activités des passeurs ont quant à elles baissé de 67%, informe mercredi l'Administration fédérale des douanes (AFD). Les gardes-frontières, soutenus par les militaires, n'ont enregistré que dix-sept tentatives de passages clandestins en mars contre 51 une année plus tôt et dix en avril contre 31 en avril 2019.

L'immigration illégale a quant à elle plongé à 217 cas, soit cinq fois moins qu'à la même période en 2019 (1116). Le mois de mars avait déjà marqué un recul marquant, les cas passant de 1136 à 517.

Les gardes-frontières ont par ailleurs remis en avril 63 personnes entrées illégalement en Suisse aux autorités étrangères, soit 403 personnes de moins que l'année précédente à la même époque. En mars, ce chiffre était déjà plus élevé, à 215 personnes.

Comme de nombreux autres Etats membres de Schengen, la Suisse a introduit des restrictions d'entrée de grande envergure, note l'AFD. La réintroduction des contrôles aux frontières, l'interruption du trafic international par bus, train et par avion et la fermeture des petits points de passage ont empêché les migrants déjà en Europe de poursuivre leur voyage.

Les chiffres de la migration en ont été impactés. Ils devraient toutefois se rapprocher de ceux de l'année passée après la réouverture des voies de passage, écrit l'AFD. Les assouplissements amorcés le week-end passé avec l'Allemagne et l'Autriche devraient déjà avoir une influence sur les statistiques.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23