Retour

12.06.2020 - 14:30

Changement climatique: nouveau centre de recherche à Davos (GR)

Davos (GR) va accueillir un Centre de recherche sur le changement climatique, les évènements extrêmes et les dangers naturels dans l'espace alpin. Chapeauté par l'institut WSL et l'EPF Zurich, il sera aussi soutenu par le canton des Grisons et ouvrira en 2021.

Le nouveau centre de recherche étudiera les conséquences sociales et économiques du changement climatique dans les Alpes. Il réunira jusqu'à 40 collaborateurs et comptera deux chaires de professeurs de l'EPF Zurich.

Une chaire étudiera le permafrost et les mouvements de la masse alpine. L'autre se penchera sur les effets du changement climatique sur les régions alpines. Parmi les autres sujets de recherche passés sous la loupe, le centre portera aussi son attention sur la mise en alerte rapide, l'écologie de montagne, la forêt protectrice ainsi que sur la communication de risque et la résilience.

Le centre de recherche percevra 72 millions de francs dans les douze ans à venir, a annoncé vendredi le ministre grison de l'économie Marcus Caduff face aux médias réunis à Coire. L'institut de recherche sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) participera à ce financement à raison de 3 millions de francs, le canton des Grisons avec 2 millions et l'EPFZ avec un million, tous par an.

Impact sur les Alpes deux fois plus fort

Le réchauffement climatique dans les Alpes est deux fois plus élevé que la moyenne. Inondations, éboulements, glissements de terrain et coulées de boue en sont parfois les conséquences. Son impact est aussi social et économique, comme dans le cas des éboulements de Bondo (GR), en août 2017.

Jusqu'en l'année 2100, les petits glaciers auront perdu 80% de leur masse actuelle, si les émissions de CO2 continuent d'augmenter massivement. Dans ce cas, il y aura de plus en plus d'avalanches de pierres, met en garde le directeur de l'institut WSL Konrad Steffen.

Renforcer l'attractivité des Grisons

"Le réchauffement constitue un défi pour l'espace alpin et les Grisons. En comprendre les conséquences est donc d'autant plus important pour nous", invoque Marcus Caduff.

La société grisonne profitera de la présence du nouveau centre, estime le conseiller d'Etat. Le canton espère renforcer par ce biais son attractivité pour les entreprises actives dans l'économie verte "Nous voulons que les générations futures continuent à vivre et à travailler dans les Grisons", souligne le ministre.

La station de Davos accueille déjà l'Institut de recherche sur la neige et les avalanches (SLF), également chapeauté par le WSL. Le SLF compte 140 collaborateurs. Le nouveau centre établira ses quartiers sur le même site. Il sera fondé d'ici à la fin de l'année et deviendra opérationnel à partir du 1er janvier 2021.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23