Retour

12.03.2020 - 18:30

Bénéfice et résultat d'exploitation de La Poste encore en baisse

La Poste a enregistré en 2019 des résultats en baisse par rapport à l'année précédente. Le bénéfice consolidé a diminué de 149 millions de francs à 255 millions, alors que le résultat d'exploitation a reculé de 11% à 450 millions.

Ces résultats n'ont rien de surprenant, a relevé jeudi lors de la conférence de presse annuelle le directeur général du géant jaune, Roberto Cirillo. Les conditions cadres restent difficiles, a-t-il ajouté, pointant la faiblesse des taux d’intérêt, le recul du volume des lettres et la forte croissance de celui des colis qui pèsent sur les résultats depuis plusieurs années.

"Nous voulons et devons inverser cette tendance", a déclaré M. Cirillo. "La Poste doit rester une entreprise saine qui garantit le service de base sans subventions".

Grâce aux mesures de prospection du marché et de gain d’efficacité des unités d’affaires, le résultat n’a pas autant reculé que la détérioration des conditions cadres le laissait prévoir, relève La Poste dans un communiqué. Le recul de 11% du résultat d’exploitation est passé de 505 millions de francs en 2018 à 450 millions en 2019.

Objectifs fixés dépassés

Le géant jaune a ainsi à nouveau dépassé les objectifs fixés par la Confédération, a indiqué M. Cirillo. Ces dix dernières années, elle a versé environ 2 milliards de francs de dividendes à l'Etat fédéral et 240 millions de francs d'impôts et de taxes. "Nous voulons continuer à fournir un service public de qualité à l'avenir et nous sommes fiers de le financer nous-mêmes", a-t-il ajouté.

"La Poste est fiable et efficace, et il n'y a aucune raison de réinventer La Poste", a déclaré Urs Schwaller, président du conseil d'administration, lors de la conférence de presse. "Mais pour continuer à fournir un service de base de qualité et pour nous permettre de nous développer, nous avons besoin d'une certaine liberté d'entreprendre".

PostFinance souffre

Les taux d'intérêt négatifs pèsent en particulier sur les comptes de PostFinance. Les produits d'intérêts ont à nouveau fortement reculé, affichant des chiffres rouges de 164 millions de francs, alors que les produits d'exploitation ont diminué de 44 millions, à 1,66 milliard.

Avec des taux négatifs, "nous ne sommes pas en mesure de compenser le désavantage concurrentiel découlant du fait que nous n'avons pas le droit d'octroyer des crédits et des hypothèques", a relevé de son côté le patron de PostFinance, Hansruedi Köng.

Si le résultat d'exploitation montre une hausse de 20 millions de francs par rapport à 2018, à 240 millions, "cette embellie ne durera pas", a prévenu le responsable, soulignant que les produits d'intérêts continueront à diminuer ces prochaines années. L'amélioration des bénéfices est principalement due à l'ajustement des prix des services financiers et aux fluctuations de la valeur du marché, a-t-il ajouté.

Une perte pour CarPostal

Concernant CarPostal, le résultat d'exploitation a enregistré une perte de 24 millions de francs. Le manque à gagner résulte principalement des dépréciations de l'actif immobilisé. Une extension de l'offre dans le domaine du transport de voyageurs s'est traduite par une progression de 2% des produits d’exploitation, s'est réjouie l'ex-régie fédérale.

Quant à l'affaire CarPostal, elle est close, a rappelé M. Schwaller. Le résultat d'exploitation de 2018 avait été marqué par le remboursement à la Confédération et aux cantons des subventions indûment perçues. Il en avait résulté une perte de 58 millions de francs.

Moins de lettres, plus de colis

Dans le coeur de métier, PostMail a réalisé un résultat d'exploitation de 370 millions de francs en 2019, en baisse de 18 millions par rapport à l'année précédente. Les recettes d'exploitation ont diminué de 106 millions et le volume des lettres a poursuivi son déclin, baissant de 4,8%.

A l'inverse, la quantité des colis a continué à augmenter. La croissance a atteint 7,3% en 2019. Des investissements de plusieurs centaines de millions de francs sont nécessaires pour de nouveaux centres de colis. Le résultat d'exploitation de PostLogistic s'affiche en hausse de 44 millions, à 1,708 milliard.

Enfin, les efforts menés dans le segment RéseauPostal ont permis de réduire le déficit chronique, affirme La Poste. Celui-ci a néanmoins augmenté de 38 millions de francs à 132 millions en 2019, en raison de provisions pour les retraites anticipées, liées au développement organisationnel en cours. Le nombre de points d'accès à la clientèle a quant à lui crû de 450, à 4753.

Réagissant à la présentation des résultats, le syndicat Syndicom appelle la direction de La Poste à innover dans la logistique "au lieu de s'occuper de jouets", tels que les drones et les robots de traitement des colis. "Les expériences infructueuses de ces dernières années doivent faire place à [...] des investissements dans un service public proche de la clientèle". Le syndicat réclame que le géant jaune étoffe à nouveau son réseau postal avec de nouvelles offres et ne se concentre pas uniquement sur le rendement.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23