Retour

17.06.2020 - 16:26

Après Martigny, quatre personnes testées positives à l'hôpital de Sion

Quatre personnes, trois collaborateurs soignants et un patient, ont été testées positives au Covid-19 en début de semaine dans les bâtiments sédunois de l'Hôpital du Valais. Ces cas sont liés au foyer découvert à Martigny au début du mois de juin.

"Les enquêtes menées indiquent des liens, professionnels et privés, entre les cas de Sion et la flambée de cas à Martigny. Ils n’indiquent à ce stade pas une nouvelle flambée épidémique", indique mercredi l'Hôpital du Valais dans un communiqué.

"On a l'impression que ces cas sont liés mais nous sommes nerveux et sur les dents", réagit auprès de Keystone-ATS Frank Bally, médecin-chef et médecin cantonal remplaçant pour les maladies transmissibles à l'Institut Central des Hôpitaux à Sion. Le Valais a détecté plus de cas la semaine passée que les deux semaines précédentes.

"Est-ce parce que nous testons beaucoup plus ou parce que la population fait moins attention?", s'interroge-t-il sans pouvoir donner de réponse. Ce qui est sûr, c'est que nous "suivons de très très près la situation".

Un "seul patient" contaminé

Depuis le diagnostic positif au Covid-19 d’un employé soignant à l’hôpital de Martigny au début du mois de juin, d’importantes mesures de suivi et de dépistage, dont les enquêtes d’entourage, ont été mises en place pour contenir la flambée. Cinq cas avaient alors été identifiés et les personnes concernées placées en isolement et leurs contacts proches en quarantaine. Quatre nouveaux cas ont alors été identifiés à l’hôpital de Sion.

Les professionnels de la santé ont été contaminés durant les pauses ou via des contacts privés. Concernant le "seul" patient qui a été testé positif à Sion, les choses sont moins claires. "Nous sommes convaincus qu'il a attrapé le virus à l'hôpital", détaille l'expert.

La question est maintenant de savoir s'il a été infecté par un visiteur ou un soignant. Et dans ce dernier cas "est-ce le résultat d'une mauvaise application des mesures ou celles-ci ne sont-elles plus effectives?", s'interroge Frank Bally. Dans tous les cas les mesures de protection vont être répétées.

Suivi attentif nécessaire

De manière générale et en l’état actuel de la pandémie de coronavirus, on doit s’attendre à des flambées, dans les semaines ou mois à venir. Le respect des mesures de prévention ainsi que le suivi attentif de ces situations, associé aux enquêtes d’entourage et à des mesures rapides, doivent toutefois permettre d’en limiter la portée.

La Suisse a recensé 37 cas supplémentaires de coronavirus en un jour, a annoncé mercredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Depuis le 15 mai, c'est la 6e fois non consécutive que la barre des 30 contaminations a été franchie.

La Suisse et le Liechtenstein comptent désormais 31'183 cas confirmés en laboratoire. Au total, 475'224 tests ont été effectués, dont 8% étaient positifs. Plusieurs tests positifs ou négatifs sont possibles chez la même personne. L'incidence se monte à 363 cas pour 100'000 habitants. L'âge médian des cas confirmés est de 52 ans.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23