Retour

17.06.2020 - 18:30

Alain Berset opère sa "rentrée culturelle" dans le cadre du FIFF

Alain Berset a effectué sa "rentrée culturelle" mercredi soir à l'occasion de la remise du Grand Prix 2020 du Festival international de films de Fribourg (FIFF). "Le milieu de la culture m'a terriblement manqué", a affirmé le conseiller fédéral fribourgeois.

Le déplacement à Fribourg constituait pour le ministre de la culture et de la santé sa première apparition officielle dans le cadre d’une manifestation culturelle depuis plus de trois mois, crise du Covid oblige. "C’est un moment particulièrement fort pour moi (...), car j’ai bien conscience qu’il (le milieu culturel) a pu croire que nous l’avions abandonné."

"Les mesures sanitaires drastiques que nous avons été contraints de prendre ont eu un impact énorme sur notre économie, y compris sur notre culture qui en fait intégralement partie", a dit Alain Berset. Ce dernier s'exprimait à l'occasion de la projection du film du réalisateur soudanais Amjad Abu Alala "You will die at 20", lauréat du Grand Prix 2020 du FIFF, attribué en confinement.

10'000 demandes

"Les annulations regrettables, mais inévitables, de toutes les manifestations auront naturellement des effets sur le moyen, voire le long terme", a déploré le chef du Département fédéral de l'intérieur (DFI). "La situation est difficile, et c’est un euphémisme, pour les milieux culturels et pour tous ses acteurs."

"Ils ont été les premiers à devoir interrompre leurs activités, et ils seront bien souvent les derniers à pouvoir retourner à un semblant de normalité. Ce constat vaut pour toutes les institutions culturelles, dont le quotidien a été profondément bouleversé", a noté le Fribourgeois, en rappelant que le Conseil fédéral n'avait pas tardé à agir.

"Un paquet de mesures spécifiques à hauteur de 280 millions de francs a été mis à disposition", a insisté le ministre de tutelle, précisant qu'il sera prolongé jusqu’au 20 septembre. "Actuellement, près de 10'000 demandes de soutien ont été adressées, plus de 21 millions de francs ont déjà été attribués. Et ce n’est qu’un début."

Une année noire

Au-delà, Alain Berset a admis que 2020 resterait "forcément" comme une année noire pour les festivals de cinéma. "Mais la période est aussi faite d’opportunités, d’initiatives originales, de nouveaux formats". Il a fait référence au FIFF, et son directeur artistique Thierry Jobin, qui a mis en oeuvre une édition 34 et demi en ligne.

Le ministre de la culture a encore cité dans son discours l'acteur français Michel Piccoli, récemment disparu et inoubliable interprète du "Mépris" de Jean-Luc Godard: "Les passions ne peuvent pas être atteintes par les catastrophes du monde".

"Durant cette crise, la passion des artistes, techniciens et représentants du monde de la culture, qui ont su constamment se réinventer, n’a jamais faibli et c’est moi qui ce soir désire les applaudir", a conclu Alain Berset.

Quant au Grand Prix 2020, il n'a pu être remis physiquement à Amjad Abu Alala. Le réalisateur soudanais, confiné au Caire depuis le début de la pandémie, a toutefois transmis un message vidéo où il invite les spectateurs suisses à lui écrire. "Pour converser avec eux et briser un peu son ennui", a indiqué à Keystone-ATS Thierry Jobin.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23