Retour

15.05.2020 - 16:15

Actions pour le climat suivies à Bâle, Zurich et en Suisse centrale

La journée pour le climat "Challenge for future" a marqué plusieurs villes alémaniques de son empreinte, de Bâle à Lucerne en passant par Zurich. Les militants ont pallié l'interdiction de se rassembler grâce à leurs pancartes, leurs chaussures ou en faisant du bruit.

A Bâle, l'Alliance pour le climat avait appelé la population à fabriquer et coller des affiches soutenant la protection du climat. Elle a été particulièrement entendue dans le quartier du Petit-Bâle, sur la rive droite du Rhin: dessins et slogans y ont fleuri vendredi dès l'aube, accompagnés des affiches officielles du mouvement. De nombreuses clôtures de chantier ont été placardées.

Covid et CO2: deux courbes à aplanir

D'autres actions documentées en ligne étaient proposées aux habitants. Les appels à se passer d'émissions de CO2 à Bâle dès 2030 ont été inscrits dans l'espace public, notamment sur des trottoirs de la ville.

Des morceaux de tissus verts ont été suspendus à des fenêtres. Des personnes se sont, en outre, photographiées devant le logo d'entreprises accusées de participer à la destruction du climat.

"Contre le virus, pour la planète: aplanis la/les courbe(s)!": telle est la devise de cette journée nationale d'action. Privées de manifestations en raison des restrictions liées au Covid-19, les associations de protection du climat appellent à lutter contre deux courbes: celle du coronavirus et celle des émissions de CO2.

Bruit et cloches juste avant midi

A Bâle comme à Lucerne ou même dans le canton de Nidwald, les clochers ont sonné à midi moins cinq pour symboliser l'urgence de la situation climatique. En Suisse centrale, des centaines de paires de chaussures ont été déposées devant plusieurs lieux symboliques en signe d'une mobilisation respectant les restrictions liées au coronavirus.

A Zurich, l'appel à faire du bruit depuis sa fenêtre juste avant midi a été suivi dans plusieurs quartiers de la ville. Des personnes sont aussi sorties de chez elles pour alimenter le vacarme. D'autres ont chanté des slogans depuis leur balcon, a constaté sur place un journaliste de Keystone-ATS. Des appels à sauver le climat ont aussi été inscrits à la craie sur des places et des trottoirs.

A Berne, quelques personnes ont manifesté symboliquement devant la Tour de l'horloge en respectant les distances minimales prescrites par le Conseil fédéral. Elles ont été contrôlées par la police, selon un photographe de Keystone-ATS.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23