Retour

12.05.2020 - 10:27

A nouveau moins de camions à travers les Alpes en 2019

Le nombre de camions qui ont franchi les Alpes a encore diminué en 2019, pour s'établir à près de 900'000, loin de l'objectif des 650'000. Le volume de marchandises transportées par chemins de fer a aussi reculé, mais le rail maintient sa part de marché à 70,5%.

Le recul du transport de marchandises par la route et par le rail à travers les Alpes a atteint 4,6%, indique l’Office fédéral des transports (OFT) dans son rapport annuel publié mardi. La principale raison de cette diminution est l'affaiblissement de la conjoncture, en particulier en Italie.

L’année dernière, 898'000 camions et semi-remorques ont traversé les Alpes. Cela représente 43'000 véhicules de moins que l'année précédente et environ 500'000 de moins qu’en 2000, lorsque de nouvelles conditions-cadres (RPLP et 40 tonnes) ont été introduites.

Plus au Simplon et au Grand St-Bernard

Le nombre de poids lourds a diminué aux deux principaux passages alpins routiers, soit le Saint-Gothard (-5,1%) et le San Bernardino (-8,7%). Il a en revanche légèrement augmenté au Simplon (+3,7%) et au Grand Saint-Bernard (+1,8%).

Le transport lourd transalpin diminue depuis des années. Mais il est encore loin de l’objectif fixé dans la loi de 650'000 trajets qui auraient dû être atteint en 2018, soit deux ans après la mise en service du tunnel de base du Saint-Gothard.

Le Conseil fédéral et le Parlement ont prévu des mesures pour renforcer encore le transfert de la route au rail. Il est prévu d’adapter la RPLP et de mettre à disposition des fonds supplémentaires pour les contributions d’exploitation en faveur du trafic ferroviaire de marchandises transalpin.

En outre, les prix des sillons ferroviaires seront réduits et des rabais spéciaux seront accordés pour les longs trains de marchandises.

Recul du fret ferroviaire transalpin

Quant au fret ferroviaire à travers les Alpes, il a baissé de 1,3 million de tonnes par rapport à l’année précédente. En 2019, un total de 26,6 millions de tonnes a transité par le rail via les deux passages alpins suisses contre 27,9 millions en 2018.

La tendance à la baisse dans le fret ferroviaire transalpin est avant tout liée à des raisons économiques. Mais les nombreux chantiers de construction et d'autres événements comme la grève en France en décembre ont entravé le développement du fret ferroviaire.

En 2019, les parts de marché des entreprises de transport ferroviaire sont restées relativement stables. CFF Cargo International conserve sa place de numéro 1 avec une part de 39,5% (-1,0 point de pourcentage par rapport à 2018). BLS Cargo atteint 28,1% (+0,5). La troisième place revient à CFF Cargo (23,6%). Les autres entreprises comme DB Cargo couvrent 8,8% (+2,0).

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23