Retour

Fiscalité immobilière agricole : une bataille perdue pour le monde paysan

Luc Thomas, directeur de Prométerre

S'ils cèdent des biens immobiliers agricoles situés en zone à bâtir, les paysans doivent s'attendre à être lourdement ponctionnés.
Après un combat qui aura duré plus de cinq ans, le Parlement fédéral s'apprête à se ranger à l'avis du Tribunal fédéral. Les plus-values réalisées seront soumises à l'impôt sur le revenu et non plus à l'impôt sur les gains immobilier. Le taux d'imposition va donc sérieusement prendre l'ascenseur. Une défaite pour le monde agricole.
Luc Thomas est le directeur de Prométerre, l'association vaudoise de défense et de promotion des métiers de la terre.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23