Retour

Dons d'organe : la Suisse doit trouver une parade à la pénurie des donneurs

Le conseiller d'Etat vaudois préside Swisstransplant depuis 2013

La Suisse fait partie des mauvais élèves européens en matière de don d'organes. Faute d'avoir pu être greffés à temps, une à deux personnes décèdent chaque semaine dans le pays.
Pour tenter d’inverser la tendance, le PLDO, le Programme Latin de Don d’Organes, a entamé un partenariat avec l’Association des sections de Samaritains du Valais romand. Désormais, les cours pour l’obtention du permis de conduire vont intégrer une sensibilisation au don d’organe. Alors cette contribution mise à part, que faut-il encore faire pour inverser la tendance ?
Pour le savoir, Christian Hermann reçoit le président de Swisstransplant et patron de la santé vaudoise, Pierre-Yves Maillard…

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23